Le grand marin

Voila un passionnant bouquin pour changer d’air, pour voyager au loin : « Le grand marin ».  On me l’a offert en début d’été parce qu’il parle d’Alaska et que c’est un des coins sur Terre qui me fait longuement rêver… En effet, The Last Frontier est un territoire assez magique dans ses paysages, ses climats, ses éclairages, ses duretés qui fait que l’on ne revient pas tout à fait pareil d’un séjour la bas.

Kodiak est une île d’Alaska au large au grand large d’Anchorage, donc dans le sud de l’état. C’est la grande île américaine à la base du chapelet des 300 îles Aléoutiennes mais qui n’en fait pas partie. C’est aussi une des plus grande île des USA (la seconde après Hawaï) et on y accède via le port d’Homer en ferry. Il faut prendre le temps d’y aller car l’ambiance sur les îles est toujours différente de celle du continent. Bien que l’île soit grande, la partie ouverte au non natif est réduite. L’ambiance est donc un peu comme dans un pub avec tout le monde dedans !

Le grand marin se déroule en partie sur les quais et en partie en mer. Une jeune femme, Lilly, un peu de l’histoire personnelle de la romancière Catherine Poulain mais pas que, quitte Manosque pour aller vivre une autre expérience à l’autre bout du monde. Son chemin passe par Kodiak avant de vouloir monter tout au nord du continent américain voir Point Barrow, point qui recule à chaque page tellement la vie sur Kodiak et sur les bateaux de pêche devient envoûtante jour après jour.

Ainsi, on est pris dans la pêche aux flétans, plus précisément celui du pacifique dont la taille est quasi humaine… On imagine dès lors les difficultés de manipulation de jour comme de nuit dans une mer déchaînée. Dans ce milieu très masculin et pas toujours très fraternel, les petits nouveaux, les « bleus », hommes ou femmes, vont devoir avaler des salaires de misères et se faire houspiller, engueuler en série. À chacun le temps de trouver sa place à bord et de montrer ses compétences et acquérir du savoir-faire !

Dure vie que celle de pécheur dans ces eaux froides…

ISBN : 978-2-8236-0865-6

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.