Borne incongrue

La métro (l’agglomération de Grenoble Alpes pour les intimes) a décidé de mettre à jour la piste cyclable Grenoble Meylan en la passant au format autoroute cyclable. C’est une très bonne idée.

Elle était déjà globalement dans un très bon état et format sur une grande partie de l’itinéraire. Ce n’est donc pas une dépense démesurée. Au niveau de la crèche des Buclos, les voitures qui entraient et sortaient pour la dépose des enfants mordaient malheureusement presque à chaque fois sur la piste. Solution, une séparation centrale avec d’un coté les voitures et de l’autre les vélos (et piétons sur cette petite portion, mais la piste est alors plus large).  Tout serait donc bien dans le meilleur des mondes.

Cependant, dès qu’on tourne l’œil de l’autre coté, c’est moins fun. La borne incendie hors d’âge (la métro en a remplacé et déplacé de 20 m une d’un modèle bien plus récent en face de chez nous car l’ancienne n’était plus au norme) qui était avant sur le coté de la piste se retrouve au milieu ! Manifestement, une ligne blanche va être tracée au sol avec d’un coté les vélos et de l’autre les piétons.

Mais cela ne tiens pas la route…

Plusieurs kilomètres de piste ont été rénovés, goudronnés à neuf, des bordures en béton ont été posées quasiment tout du long et on ne déplace pas une borne de 3 m ? Au premier plantage de vélo, ce qui ne va pas mettre des années, une petite pelleteuse cassera le goudron encore neuf pour faire une tranchée et déplacer cette borne…

Il est toujours étonnant de constater un objet incongru vissé consciencieusement dans le sol au milieu d’une autoroute. Ce qui passe pour les vélos ne passerait clairement pas sur l’A40, même sur une bretelle d’accès secondaire !

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.