L’AutoPista

Une autopista est ce que l’on appelle autoroute en Espagne et en Amérique du Sud. Son usage est en général payant. Cependant, il y en a une qui est spéciale, c’est la Autopista avec un A majuscule. Enfin bon, c’est moi qui l’appelle ainsi…

Il s’agit de l’autoroute à deux fois une voie qui partait de La Paz pour monter à El Alto. Le gouvernement Bolivien, au travers de l’ABC (Administradora Boliviena de Carretaras) est en train de la doubler depuis 2016 afin de la passer à deux fois deux voies. Cette autoroute est une voie ancienne qui existait déjà il y a 20 ans (elle a été inauguré en 1977). Elle découpe les pentes descendant de l’Altiplano en deux, le dessus et le dessous. Avant et encore maintenant, les gens traversaient n’importe comment l’autoroute mais des ponts et des passerelles pour piétons sont en cours de construction tout du long. En fait, cette petite autoroute de 13 km seulement a le droit à sa page Wikipedia. Le must le plus ultra !

Elle n’est pas si raide que cela. L’autoroute serpente sur les coteaux et la pente moyenne est d’environ 3%. Rien à voir avec la côte de Laffrey au dessus de Vizile avec une pente à 12% et quelques tronçons montant à 18 %. Cependant, il faut remettre cela dans le contexte des voitures et des camions boliviens de l’époque (et parfois encore d’aujourd’hui pour les bus et les camions) et il est alors en effet préférable de ne pas avoir trop de pente si on ne souhaite pas un cimetière de tôles froissées sur le bas.

Le péage est à la montée et en haut, juste avant de basculer sur l’Altiplano. Pas de péage à la descente car il n’y a pas de place… Parfois les villes denses et sans place ont du bon !

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.