Le détroit de Tiquina

La route entre La Paz et Copacabana franchit le détroit de Tiquina sur le lac Titicaca sur sa partie Bolivienne. Pour le moment, aucun pont ne vient au secours des voitures et des camions. La seule solution pour passer est donc de monter sur un bateau.

Le lien maritime entre les deux rives, entre San Pedro de Tiquina et San Pablo de Tiquina est parfaitement bien rodé. Pour les piétons, des petits bateaux à moteur et pour les véhicules, des barges. Certes tout cela ne semble pas très professionnel dans le sens moderne du terme mais permet à chacun d’avoir sa machine et une partie des gains. Une espèce de communisme capitaliste avant l’heure.

D’ailleurs, les habitants ne veulent pas d’un viaduc !

La petite navette que nous avons emprunté avait au moins 30 ans d’âge si ce n’est plus (difficile de savoir la durée de vie réelle des engins sur ce lac de haute altitude). Je me demande si ce n’est pas la même qu’il y a 19 ans, en août 1999… tant le bateau, le pilote et moi même avons tous vieilli bien pareil !

Pour quelques Bolivianos et quelques minutes, on (les piétons) passe ainsi en toute sécurité d’un coté du lac sur l’autre.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.