Boites perdues

Au chalet Reynard, une micro station de skis est hébergée. Oui, nous sommes sur les hauts du mont Ventoux versant Sud (et non versant Nord qui accueille la station du Mont Serein – il faut le faire…). Un peu de géographie pour les perdus de la cartographie et de l’orientation spatiale est important.

Qui dit micro station dit souvent micro logement. C’est effectivement le cas ici. Pas de grande barre d’immeuble, pas de lotissement à perte de vue, pas grand chose à se mettre sous la dent en dehors du fameux chalet ! Il y a bien un lotissement de chalets semi cachés dans la forêt, sur la partie supérieure le long de la route du Mont-Ventoux, la D974 provenant de Bédoin.

Alors, en cette fin octobre, avant veille de la Toussaint, et par un temps digne d’un mois de janvier, on se demande à quoi peuvent bien servir ces boites aux lettres déracinées de leur sol, posées sans trop de précaution contre ce chalet. Est-on sensés déposer dans les fentes quelques messages pour nos morts disparus ou est-ce à eux de nous transmettre des pensées de l’au delà via le sifflement du vent au travers des plus que nombreux interstices ?

Question pour le moment sans réponse.

J’ai bien peur qu’avec le réchauffement climatique, en haute montagne, des boites aux lettres baladeuses cherchant usagers, on n’en trouve que de plus en plus dans les années futures !

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.