La caillasse de Bure

Nous sommes sur la façade ouest du plateau de Bure. Elle est très caractéristique et visible de très loin. De mémoire, du mont Ventoux le massif est reconnaissable.

Alors, qu’est-ce qu’on voit ?

Un énorme tas de caillasse… Mine de rien, c’est pas tous les jours qu’on a un tas pareil en face de soi. Il faut dire aussi qu’il n’y a pas tant de massif calcaire atteignant plus de 2500 m ! Le pic de Bure est 2709. Cependant, ce n’est pas lui que nous voyons sur les photographies ci-dessus. De gauche à droite, nous avons la tête d’Aurouze (2587 m), la tête de la Cluse (2680 m) et la tête des Pras Arnaud (2618 m), soit déjà deux sommets parmi les dix premiers du massif du Dévoluy, et trois parmi les quinze.

Mais pourquoi les massifs plus haut ne caillassent pas ?

Je me demande si je vais vraiment essayer de répondre à cette question tellement sa réponse me semble triviale ! Je pense donc la laisser pour plus tard si vraiment cela intéresse le public nombreux.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.