Le surfeur égyptien

Tout cela se passe il y a très très longtemps. Aucun de nous n’était né mais certains arbres contemporain ont connu cette époque. Cela semble incroyable à imaginer. Je ne suis pas sur que les experts en Égyptologie aient pensé la même chose que moi en préparant cette œuvre lors de la belle exposition qu’il y a eu au musée de Grenoble courant 2018, ils étaient certainement dans des modes de pensées religieux, mortuaires ou de pouvoirs, mais moi, je suis parti à cent lieues de tout cela !

Une planche sur le dos, le mec est forcément un surfeur !

Je l’imagine assez bien sur le Nil surfant la vague du mascaret qui devait à l’époque remonté jusqu’à Assouan, voir plus haut encore… Trop classe le design de son surf avec les motifs en surimpression. Cela ferait un malheur de nos jours ! On a ici un jeune qui se fait une petite séance de Yoga Zen et contemple ses mains avant de se jeter à l’eau pour la compétition. C’est tout simplement pharaonique comme idée.

Ça pète le feu !

J’arrête cependant de faire sursauter mes lecteurs et lectrices historiens qui risquent la crise cardiaque et m’en retourne à mes pensées farfelues mais pourtant hautement imagées…

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.