Montgolfière

Toujours très photogénique cet engin d’un autre siècle dans notre ciel. On l’oublie mais l’invention de la première montgolfière a presque 240 ans ! An 1782. La révolution française n’était pas encore passé par là que déjà tout changeait. On prenait de la hauteur, du recul avec notre bonne vieille terre et pourtant, c’est le début de la fin coté pollution. Depuis, on envoie des fusées réutilisables (premier étage seulement) mais les glaciers des pôles glissent et filent en mer…

A t’on réellement regardé le monde vu du ciel ce jour là ?

Ce dimanche, le ballon était là pour une opération bien terre à terre sur Meylan. Asparun. C’est une association pour courir avec un but humanitaire. Il y a une grande course chaque année avec certaines épreuves adaptées aux handicapées. Cette saison, les bénéfices ont été versés à l’association «Rêves de Gosse ». Mot d’ordre général de cette journée :

Offrir à ces enfants extraordinaires et ordinaires un baptême de l’air inoubliable.

Quoi de mieux alors qu’un aérostat aux couleurs d’Elmer ? Tout simplement splendide si on évite un peu les deux grosses publicités latérales (selon le point de vue). Oui cela aide pour maintenir la barque à flot. Avec un très petit recul sur la scène, on arrive ainsi à glisser dans le cadre de la boite à souvenir tant le ballon que le mont Saint-Eynard. Guère possible à prendre de haut, le terrain est en pente et je doute que les drones soient appréciées dans le voisinage de la toile fine et légère

Un œil aguerris se rendra compte que le ballon n’est pas symétrique sur les photographies. Il penche à l’Est… Toujours vers l’Est. En effet, un petit vent d’Ouest souffle ce jour là rendant malheureusement tout lâché du ballon impossible. Celui-ci reste donc au maximum a une vingtaine de mètres du sol, par sécurité, accroché par trois bonnes cordes fixés à deux arbres et un grosse voiture type Trafic. Il est fort probable qu’une fois plié, tout tienne dans le coffre de celui-ci. Que de progrès développés depuis le premier prototype des frères Montgolfier

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.