Robuste

Il y a des mots associés à des fonctions. Il est fort probable que cela soit plus traditionnel dans la marine qu’ailleurs. Par exemple, les premiers SNLE français avait pour nom la série : Le Redoutable, Le Terrible, Le Foudroyant, L’Indomptable, Le Tonnant, L’Inflexible, Le Triomphant, Le Téméraire, Le Vigilant, Le Terrible

Il est possible que Robuste fasse partie d’une autre série.

On trouve déjà un premier Robuste qui a fait son service de 1960 à 1993, seulement 33 ans, cela semble presque peu pour un bateau. C’est un remorqueur côtier de la marine nationale.

Ensuite viens le second Robuste, mis à l’eau en 1999 sous l’appellation Farouche avant de devenir l’Abeille Antifer et de changer encore une fois de nom. Il faut suivre ! Il est encore à flot ce jour, enfin plutôt sur cale cet été au fond du port de pêche… Une petite remise en beauté après 20 ans de beau et loyaux service. C’est vrai qu’il ne faisait plus pimpant neuf en cette mi-août. Avec ces 3 532 chevaux répartis sur deux hélices pivotantes, tel des projecteurs pointés sur leur cible, c’est clair que cet engin très manœuvrant n’est pas là pour remorquer les voileux du dimanche. C’est aussi un remorqueur côtier mais de la marine marchande.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.