TA3AЛбIK 371 BS

Je ne suis pas bien sûr de ma retranscription. Du coup, il y a de fortes chances pour que mon titre ne veuille strictement rien dire. Quelle a été l’objectif de celui-ci ? Écrire en lettre ce qu’il y a sur la portière gauche du camion gauche…

Pas facile de maîtriser l’alphabet cyrillique. Si celui-ci est un mélange étendu des alphabets romain et grec, il y a quand même des symboles supplémentaires provenant de l’hébreu (exemple Ш) ou d’ailleurs (et certainement pas de nulle part) comme le Ь. Je n’ai pas forcément compris pourquoi certaines lettres me semblaient être des majuscules et d’autres des minuscules.

Du coup, j’ai rajouté dans le titre la plaque d’immatriculation. Là, je suis sûr de moi à 100% !

Alors où sommes nous ?

En Russie ? Non, ce serait bien trop facile. Les deux camions sont clairement russes et ne datent pas d’hier. J’aime bien ces anciens véhicules qui tournent toujours et servent dans la vie de tous les jours. Il faut juste ne pas être dans la trajectoire des gaz du pot d’échappement, surtout lors de déplacement à pied ou en vélo…

Donc on est à Bichkek, capitale du Kirghizistan. Aucun autre choix n’est raisonnablement possible ! En réalité, il y a un indice, tout petit, lui aussi sur la plaque d’immatriculation. Un petit drapeau rouge avec un soleil jaune au centre.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.