Une nouvelle année

Que sera cette nouvelle année ? Nul ne le sait. C’est encore très flou. Il est toujours possible d’essayer de prendre des photographies nettes, plus on zoome, moins c’est clair. On arrive toujours sur le grain qui n’était pas prévu dans l’engrenage. Et hop, ça tourne dans une direction inconnue, nouvelle, parfois prometteuse, parfois moins réjouissante.

Cette crèche de Noël a été prise en Argentine par 35° à l’ombre. Nous avons tellement associé la nativité à la neige qu’il est compliqué de penser à celle-ci sans froid. Pourtant, même s’il fait froid en Palestine en hiver, il ne devait pas neiger toutes les fins et débuts d’année il y a 2000 ans… Réchauffement climatique ou pas, l’âge de glace était déjà loin derrière, oublié alors de tout souvenir humain !

A San Juan, il est possible de mettre son propre bébé dans le berceau. Ainsi cette métaphore de lumière est bien plus réelle avec un petit cœur (pas si petit que cela) qui bat en son centre…

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.