Buller avec ses mains

Généralement, c’est avec sa bouche qu’on fait des bulles, avec des malabars ou des chewing-gums plus ou moins mauvais. Parfois, avec juste de l’eau ayant du produit vaisselle et un anneau en plastique ou plus grand en acier, on arrive aussi à faire des bulles en soufflant au travers de l’anneau, ou en déplacement l’anneau avec une de ses deux mains, ou en courant afin de créer un courant d’air.

Mais pourquoi ne pas faire un anneau avec ses doigts ?

Il reste ensuite à souffler dans cet anneau naturel pour avoir une belle bulle dans sa main… Si on répète l’opération, il est possible d’avoir deux bulles, voire trois bulles et pourquoi pas quatre ou cinq… Il arrive un moment ou l’intérêt de la quantité sur la qualité marque le coup. Une belle bulle, c’est plus chouette sur elle fait la taille de sa main a minima. Plus petit, on va parler de bullettes ! Nous sortons donc du présent sujet.

Ce qui est amusant avec deux bulles est d’imaginer leur intersections suite à des pressions entre les deux surfaces libres, voir d’essayer de les faire fusionner sans les éclater. Ce petit jeu est bien amusant et change des innombrables jeux sur les téléphones portables.

Avec le beau temps et les bonnes chaleurs, c’est le moment de lâcher quelques instants votre électronique pour rejouer aux jeux d’eaux. Et si ce n’est pas pour vous, pourquoi pas pour vos enfants…

Si vos mains sont petites, il est alors plus facile de faire des grandes bulles. Devinez pourquoi ?

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.