Igloo de pierre

Les habitants du coin ne les appellent certainement pas des igloos ! J’aurais aussi pu annoncer yourte de pierre comme titre, cela aurait été encore plus accrocheur. Mais rien de tout cela ici. Il n’y a aucun rapport entre ce petit coin de France et les civilisations du grand nord ou d’Asie centrale…

J’aurais pu aussi crier sur tous les toits à propos de maison en pierre ronde. Là encore, ce ne sont pas des maisons alors pourquoi vouloir parler de choses qui ne le sont pas. Idem, rien à voir des de banal tas de cailloux, une porte est clairement visible au centre du tas !

Pas besoin de s’appeler madame soleil pour penser que ces abris pouvaient servir de refuge en cas de mauvais temps, de trop beau temps, voir pour passer plusieurs jours dans les hauteurs, à quelques distances du village. En effet ce sont des cabanons de pierre sèche voire des cabanons pointus dans les Alpes provençales. Pas de joint, sauf à la bouche, que des pierres les unes sur les autres. On sent qu’il y a aussi un peu l’objectif de se débarrasser dans cette construction de quelques-unes des pierres encombrant les champs. Cela n’en fera pas une terre sans pierre, juste une terre avec un tout petit peu moins de cailloux.

Si vous passez par Ferrassières sur laquelle se trouvent ces deux cabanons tout proche, oubliez tous ces noms d’oiseaux avec lesquelles nous les avons nommées. Ici, ce sont justes des bories. Je n’en parlerais pas plus ce jour-ci ayant épuisé le filon de son appellation !

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.