Le parapente fin novembre

Grand beau annoncé ce dimanche. Après un mois de confinement dont la logique échappe à la logique dans de nombreux domaines, pas de monde est de sortis. Pas de sport d’hiver cet hiver, on sait pourquoi, mais pourquoi ne pas le dire… Par contre, le ski de randonnée est une activité libre, idem donc pour le parapente qui s’effectue chacun pour soi en âme et conscience. C’est très bien ainsi, même s’il a eu un accident mortel de parapente hier.

Ainsi ce dimanche 29 novembre, il fait beau, au-dessus de la couche de nuage. Dessous, pas de soleil, il fait froid. C’est l’inversion de température classique sur Grenoble.

Chaud en haut, froid en bas.

Cependant, on reste en novembre avec un fond de l’air frais. Les parapentes ne voleront pas aujourd’hui. Certes, il décolle, il surfe sur les courants d’air, mais guère de courant ascendant en ce jour. Une fois en l’air, le vol durera le temps de la descente, prévoir dès le début la pelouse atterrissage, il n’y a rien de bon sous la couche de nuage…

Rien, le vide total, que des pics d’arbres pointés vers le haut !

En pratique, il n’y a que les quelques pistes de skis alpins du col de Porte pour atterrir en douceur ce jour. Ne surtout jamais les perdre de vue. La mer blanche et moutonneuse est super appétissante, trop même. Elle risque de les manger tout crus !

C’est beau ces gros oiseaux au soleil couchant…

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.