Moquette rouge

Je ne sais pas combien il y a de chaises dans cette salle. À la fois beaucoup et pas suffisamment. En effet, dans quelques heures, la salle sera pleine de monde. A priori, il y a plus de 1000 chaises alignés dans les deux directions, il en aurait fallu 1400 mais elles ne sont pas là.

Dans une salle bien plate comme celle-ci, impossible de voir l’orateur depuis le fond, voir du milieu, voir du premier rang ! Alors on accroche six tableaux lumineux au plafond afin de répéter le signal vidéo. Alors on regarde la conférence à la télévision, et on écoute les haut parleur qui diffuse le message de l’orateur.

Mais pourquoi donc se déplacer pour finalement ne rien voir ?

C’est une bonne question. Quel est l’intérêt sachant que les conférences sont filmées, diffusées en direct et rediffusées sur internet. Avec ces seules données à notre disposition, la réponse en clairement non, non cela n’a aucun intérêt… Cependant, en retirant les conférences plénières, trois autres salles étaient disponibles dont un amphithéâtre. Voila d’ailleurs le talon d’Achille de cette conférence, vouloir organiser un grand événement dans une petite ville. L’organisateur est alors obligé d’aligner les chaises peu confortables et fortement serrées. La bière est alors bienvenue le soir sauf ceux qui préfère le Bourgogne mais à jeun, ce n’est pas trop mon truc !

Il est possible de visionner sur le site des JRES quelques vidéos de ces journées ayant eu lieu dans le palais de expositions de Dijon début décembre 2019.

Alors la moquette rouge, vous avez compris pourquoi ?

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.