1er Col de Porte 2021

On ne se lasse pas des lacets pour monter la haut, la haut sur la montagne bien sur ! Enfin, jusqu’au col de Porte pour ce jour. Si on est en voiture, on a bien envie de poursuivre un peu plus haut à pied. Si on est à vélo sur sa première sortie montagne de l’hiver, on se contente de s’habiller, d’enfiler une double paire de gant et de redescendre bien vite avant d’avoir trop froid.

En ce dimanche, il ne faisait pas trop froid ni à la montée, ni à la descente. C’était un dimanche de printemps en hiver. Seul le dernier virage était frais, car comme les hivers, il y a une accumulation de neige sur les flancs hyper humide de la paroi instable. Cet intérieur de virage ne prends jamais le soleil.

De Grenoble, il est souvent préférable de monter via le col de Clémencières qui accueille moins de voiture, on bascule ensuite sur le col de Vence puis le col de Palaquit après avoir traversé le Sappey-en-Chartreuse. La variante plus sympathique consiste à éviter le col de Vence en passant par la commune de Sarcenas. Malheureusement, les fortes pluies ont généré une coulée de boue qui a envahie la route… Pas d’ouverture de cet itinéraire avant le 15 Mars.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.