Avant la nuit

Alors que le jour le plus court est déjà passé, alors que l’année s’éveille déjà, nous sommes toujours au crépuscule de l’an 2019. Encore deux jours avant de basculer sur une nouvelle année, une année identique ou rien ne changera vraiment. La Terre, avec son inertie formidable tourne inlassablement, au même rythme dans le cosmos intersidéral, malgré l’agitation d’une bande de singes à sa surface.

Tout cela tourne sur trois pattes…

Afin d’imager ce passage de témoin, rien de mieux que de ne pas prendre une photographie contemporaine réalisée sans profondeur de champs sous la pluie ou le brouillard ambiant, mais une belle image déjà utilisée à quelques secondes de là par le passé. Une image d’octobre 2017 mise en valeur en janvier 2018 pour vous souhaiter une bonne nuit.

Ainsi le temps s’effiloche aux rythmes des mots, des passages jours et nuits, d’une temporalité qui parfois nous dépasse, mais nous amène sans relâche des rides au visage. Des lignes droites ou arquées, des courbes de niveau, qui plutôt que de nous donner un aspect lisse et fade, donnent à nos réflexions un relief structural.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.