La ville folle

Il n’y a qu’une seule ville au monde qui a pris cette ampleur à cette altitude. Et plus cela va, plus elle est haute, sa banlieue l’a dépassé, c’est c’est ?

La Paz !

Capitale du gouvernement Bolivien (le gardien de la constitution est à Sucre), avec son alter égo El Alto, c’est un micmac incroyable d’immeubles, de tours, de maisons, de bidonvilles (plus tant que cela)… Si Santa-Cruz de la Sierra est officiellement la plus grand ville du pays, ces deux là qui pour le touriste moyen n’en forme qu’une seule est à un chouia prêt la plus grande ville, avec la moitié vivant à plus de 4000m et l’autre moitié dans des pentes incroyable descendant à 3000 m en bas…

C’est un binz incroyable et pourtant, la vie semble bien organisée, des marchés ici, des magasins là. Des micros (mini bis) en voici en voila et par dessus tout, des œufs tout neuf qui traversent la ville de part en part. On les verra ces jolis poussins mais pas encore ce jour…

Au Sud, tout s’arrête un peu brusquement sur une vallée de la Luna, un site ou rien ne vit et qui fait donc penser à l’astre de nos nuits, après la vallée se rétrécit et pars je ne sais où… Je me rends compte n’y être jamais allé et n’y en avoir jamais discuté sur place.

Un autre voyage, une autre expédition un jour pour découvrir le bas La Paz, le coté des soi-disant riches…

Ne pensez pas cependant avoir tout vu en trois photographies. Il y a d’autres vallées sur La Paz, avec aussi des images incroyables à garder dans un coin de sa tête.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.