Saut d’hiver

Comment passer de l’automne au printemps ? En sautant tout simplement l’hiver. C’est peut-être ce que nous allons avoir dans ce passage de témoin 2019-2020.

En effet, ce dimanche, le jasmin était déjà en fleur, ce qui n’est guère étonnant non plus, il est en fleur tous les ans en hiver. Plus ou moins tôt cependant. Cette année, nous avions déjà des couleurs à Noël. Ce n’est pas parce qu’il est jaune que c’est un jasmin jaune ou Jasminum fruticans. Non, c’est plutôt un jasmin d’hiver ou Jasminum nudiflorum.

Pourquoi ?

Tout simple parce même si le temps est doux, c’est quand même l’hiver et ce jasmin-là est exactement à sa place à cette période de l’année. À noter pour ceux qui pensent qu’avant c’était mieux, c’était surtout différent. Il n’y avait pas de jasmin d’hiver, celui-ci venant de Chine a priori vers 1840, pas avant. Napoléon ne le connaissait pas et ça, c’est une information que je ne savais pas !

Jusqu’à présent, rien de bien nouveau sous les étoiles d’hiver…

En réalité, l’information nouvelle a été donnée en premier. Il s’agit de la première photographie. Un plan de verveine bien vert en janvier, plus de la verveine officinale en pratique. Normalement, les feuilles de verveines se font griller par les premiers grands froids d’hiver. Des feuilles d’automnes en janvier est un témoin supplémentaire du réchauffement en cours. À suivre les hivers prochains…

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.