Halo

À l’origine, Halo est une série de jeux vidéo de science fiction militaire. Mais à vrai dire, je n’en ai jamais vu une seule image. Ainsi je n’en parlerais pas plus sauf à vouloir plagier à 100% Wikipedia ou équivalent.

Halo, c’est aussi un anneau plat, énorme, d’un diamètre plus grand qu’une planète. D’ailleurs, une planète peut passer au travers ! Sur chacune des deux faces de l’anneau, la vie est possible. Douze halos ont été construit il y a très très longtemps par les Forerunners, une civilisation aujourd’hui disparu.

Greg Bear, un auteur de science fiction américain, a été chargé au début des années 2010 d’écrire sur la fin de la civilisation Forerunner. Celle-ci est estimée avoir eu lieu 100 000 ans avant les événements du jeu vidéo ! Ainsi Greg avait les mains assez libre pour imaginer une histoire, un univers pleins de personnages et de rebondissements. Cela a donné une trilogie en trois livres assez différent les uns des autres.

Au vu de la complexité de l’univers Forerunner, il n’est pas toujours simple au début de chaque tome de s’y retrouver. Puis cela s’éclaircie au fur et à mesure des pages tournées comme tout bon roman… Il faut aimer la science fiction tout de même. Chaque ouvrage se focalise sur un point particulier, sur une situation particulière. Ainsi, l’ambiance est à chaque fois très différente. C’est un peu déstabilisant au début mais après coup, l’auteur nous montre tout son talent et son savoir faire. Il aurait été bien plus simple d’écrire des suites poursuivant la dernière phrase du chapitre précédent.

L’univers est cependant si complet que trois livres ne suffisent pas à le combler. On en aurait aimé plus, toujours plus. C’est aussi la grande force de Greg de laisser le soin à d’autres de fignoler certains détails, d’écrire sur d’autres événements… Ne choisissant pas la voie facile, Greg nous fait cadeau de beaucoup d’imaginations et de rêves personnels pour boucher les trous. C’est à l’opposé de l’approche de très nombreux auteurs qui nous écrivent des tartines et encore des tartines !

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.