Le pont à fenêtre

Nous voila de nouveau sur notre super passerelle historique. Quelques mois ont passé, 3 mois pour être précis. L’hiver est parti, vive le printemps et les orages. Un peu plus de 10 heures séparent les deux photographies. L’une est prise en début de matinée, l’autre en début de soirée. On voit qu’il mouille le soir sur la chaîne de Belledonne, chose assez classique par ici bien que souvent, on ne s’en rende même plus compte.

Que faire du pont emballé ?

Une fois la procédure de désamiantage terminée, que faire de l’emballage en plastique blanc ? Ils auraient être pu l’enlever mais les ouvriers auraient alors fini le chantier sous la pluie régulièrement. Ils auraient pu ne rien faire mais alors que faire les jours de très forte température comme aujourd’hui ?

Au final, les ouvertures de fenêtre dans l’emballage permettent de se protéger et de la pluie et du soleil ainsi que d’aérer l’ensemble du volume intérieur. Il y a en effet toujours un courant d’eau frais à quelques mètres au dessus de l’Isère. Et puis cela donne un effet maison, une touche habitée assez sympathique à cette passerelle inoccupée et actuellement interdite de public.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.